26/06/2006

D'air et de terre

 

Le mélange de soleil et de pluie a ravivé des odeurs d'air et de terre, de chaleur et de froid, de gestes d'équilibre, qui m'évoque une danse comme une façon d'être et de vivre : le tango.

Dans une salle aux lumières tamisées et au décor un peu baroque attend un homme sombre. Guitare en mains, il ne voit rien, il est dans son monde, dans ses bonheurs et ses souffrances, et se prépare à raconter une histoire. Mon partenaire me regarde, les premières notes d'un somptueux tango résonnent, nos mains se lèvent et se trouvent, on cherche le point d'équilibre, quelques pas d'entrée en matière, et test, il force le guidage. Résistance de circonstance. Ola, je suis Moi, apprivoise-moi pour savoir à quelle sauce tu vas être mangé.  

Un tour de piste plus tard, je sais à qui j’ai affaire : quelqu’un de puissant et de très respectueux. La musique me pénètre doucement, sa mélodie autant que ses accents passionnées. Quelques écarts et rapprochements ne mènent qu’à un point, je le sais, son torse me guide vers le haut, ma main gauche glisse vers son cou pendant que ma droite lui serre l’autre main, ma joue touche la sienne, nos corps se touchent et ne font plus qu’un, instant suspendu, pause tempo, la voix de l’homme sombre repart déchirante dans l’histoire, je ne comprends pas les paroles mais je sais que c’est bon, que ça fait mal et que j’en veux encore. Redescente, sur le sol, sur terre, qui après avoir atteint le point culminant nous fait légers, il joue avec mes jambes, mes hanches virevoltent, ma tête est pointée droite vers le ciel. Le temps d’un tango, tout est dit, le sexe, l’équilibre, les secrets, l’amour, la haine, les racines autant que les étoiles.

 

18:40 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

Hmmmmmmmmmmmmm je me demande lequel j'aurais aimé être : ton partenaire de danse ou bien le guitariste ... (Mi mineur, La mineur septième, Ré mineur)

Écrit par : Nola | 27/06/2006

le tango et faire tanguer l'eau du corps, en quelque sorte.

Écrit par : fun | 27/06/2006

..'°'.. Une danse humainement bestiale...
Un charnel et puissant fantasme

Écrit par : gaYa | 27/06/2006

Une ptite danse ? Nola, je crois que tu connais la réponse...
Fun : comme dirait Yves, c'est plus simple, tu mets de la grenadine dans ta bière :-(
Et oui, GaYa, c'est dingue, mais rien de fantasmagorique là-dedans....

Écrit par : Boudlard | 27/06/2006

Chère Boud', Sans rompre notre contrat "pommade", je suis vraiment content de te lire à nouveau, vraiment hein ;-)

Écrit par : artatum | 27/06/2006

Boud' Pour la première fois, je suis mitigé !

Écrit par : Nola | 27/06/2006

Ha ! Art, il était temps !

Pourquoi, Nola ?

Écrit par : Boudlard | 27/06/2006

Salut Boudlard Une très belle description

Écrit par : Yves | 27/06/2006

Boud' je t'ai répondu ...

Écrit par : Nola | 27/06/2006

... Je vois qu'on a eu des inspirations communes pour nos notes récentes... ;-)

Écrit par : Leozz | 27/06/2006

tu devrais ecrir boud... mais c'est que tu vas finir par ecrir des livres avec des couvertures qui evoquent l'amour la passion , la fougue ......

Écrit par : zelda | 27/06/2006

Pschouuuiii Merci Zelda,t'es une choute... et Leozz, j'avoue que le titre d'un de tes textes m'a donné envie d'écrire sur ma façon de vivre le tango

Écrit par : Boudlard | 27/06/2006

vous dandez Mademoiselle ? tu me donnes envie.... j'aimerais connaître moi aussi le bonheur de danser comme on fait l'amour !

Écrit par : Tamalou | 28/06/2006

Hahaha Chère Tamalou, cette danse est bien plus que de l'amour... et je te conseille d'aller lire Nola http://nola.skynetblogs.be/

Écrit par : Boudlard | 28/06/2006

laisse aller c'est une valse...;-)

Écrit par : fun | 30/06/2006

Bonne nouvelle demain c'est JUILLET ;-)

Écrit par : Yves | 30/06/2006

aller ! debou la d'dans !!! on s'active ,..

Écrit par : zelda | 02/07/2006

Les commentaires sont fermés.