28/03/2006

De douceur et de légèreté

 

Il y a presque un mois maintenant que par un gris matin, je me levais patraque. En fin de journée, c'est la totale : un tram a profité de mon état pour me passer dessus ni vu ni connu, j'ai de la fièvre, je tousse gras et ca m'arrache des lambeaux de tuyaux, j'ai mal partout... mon toubib est en congé et conseille sur son répondeur d'aller chez une confrère. Ce que je fais. Diagnostic : une bonne vieille grippe. Rien à faire. 3 jours après (un dimanche), j'ai toujours entre 39 et 40 de fièvre, je suis super mal et j'appelle un médecin de garde. C'est une grosse grippe, faut pas m'inquiéter. 2 jours plus tard, au bord de la folie, je vois enfin ma toubib en titre qui m'envoie à l'hosto, en me disant : je crois que c'est grave, pourquoi n'y es-tu pas allée plus tôt ? Ben, à cause de l'engorgement des urgences... deux blouses blanches me disent que c'est la grippe, j'vais pas commencer à faire de mon genre.

Pneumonie. Je ne souhaite ça à personne, même pas à l'agent de quartier qui s'amuse à me mettre des amendes tous les 2 jours ! En un mois, il s'est passé plein de choses : j'ai fait mon testament, je me suis rendue compte de l'importance d'avoir des assurances médicales quand on est indépendant, de même que d'avoir un back-up compétent pour s'occuper du biz (j'ai perdu un contrat), j'ai enfin pris la décision irrémédiable de quitter Jules, qui est juste bon à faire gardien à Guantanamo, j'ai crocheté une immense écharpe et son chapeau assorti, j'ai pensé au développement de ma boîte, j'ai fait peur à tous mes proches, donc nos liens se sont encore renforcés, j'ai fait une cure de sommeil gratos et enfin, la fièvre passée, je me suis ennuyée comme une truite dans une mare.

Depuis une petite semaine, je commence à revivre doucement. Et ce w-e, j'ai même eu droit à un concert de ptits oiseaux au réveil, je suis allée prendre un café en ville et les gens reportent des couleurs, je me suis faite draguer de manière adorablement naïve au supermarché... bref, de la douceur et de la légèreté : c'est le printemps !

11:17 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

17/03/2006

Hors service

 

Une grosse et vilaine pneumonie me cloue au lit depuis 2 semaines... mais j'ai fait des rêves érotiques cette nuit donc c'est que je suis sur la voie de la guérison. Bientôt de retour pour vous raconter tout ca !

 

Message à Jorael (je n'arrive plus à poster des messages sur ton blog et je ne sais pourquoi) : Dès que le divorce sera prononcé, tu pourras enfin commencer le deuil de ce job, du boss, des collègues, du goût qu'a le café... ca devrait prendre quelques semaines, car en affaire, c'est un chouia moins douloureux qu'en amour. Tiens-le coup car après faudra rebondir.

09:30 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |