08/02/2006

Renouveau virtuel

 

C'est pas le printemps, mais je sens qu'il faut que je me le fabrique vite fait... y'a rien qui va en ce moment. Je sens poindre la virée shopping scandaleuse et éhontée, des mois que j'ai plus rien acheté d'inutile ! Que des pots de peinture, des trucs de bricolo à la noix pour cette @#|^§ de baraque à rénover. J'veux des fringues rigolotes et colorées pour moi, des pompes qui tuent d'un coup de talon, des sapes de pétasse pour le boulot, des sous-vêts sex... et tant qu'on y est, j'me ferais bien faire un ptit massage par un pro. Bref, mon compte va éclater, c'est tout vu.... et mon comptable va gueuler. J'en ai marre de faire gaffe, ras-le-bol d'être fauchée ! Je gagne autant que quand je bossais comme student, ce qui m'est pas arrivé depuis 15 ans... wèwèwè, je sais, j'ai été un peu fangio cette dernière année : quitté mon pépère job (où je gagnais une somme indécente à rien foutre), acheté un appart dans le haut de la ville, et investi mes derniers sous dans la création de ma boîte... c'était ça où la grosse virée en sac à dos. Et franchement, jouer au monopoly en live, ca rigole pas. J'aurais mieux fait de tenter ma chance au Lotto (trop fort leur slogan : 100% des gagnants ont tenté leur chance)..

 

Enfin soit, je suis fauchée, pas super heureuse au quotidien, boulot avec des hauts et des bas... et je me traîne une de ces mélancolies de chiote depuis quelques jours : je dois réagir vite fait.

 

Plan d'action

1/ terminer la gestion de mes papiers comme ca j'arrêterai de culpabiliser

2/ terminer les pré-projets en cours pour la même raison

3/ foncer en ville faire la tournée de mes boutiques préférées

4/ appeler mon architecte et lui gueuler dessus un bon coup pour tous les retards pris sur le chantier dans lequel je campe

5/ ce w-e, construire l'armoire que je prépare depuis des semaines

6/ préparer mes cadeaux de St Valentin, histoire qu'on me dorlote un peu

 

Ouf, la suite on verra, mais surtout ARRETER de penser !!!

10:15 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.